Cette semaine, Ley Matampi a annoncé vouloir quitter le TP Mazembe où Sylvain Gbohouo le devance dans la hiérarchie des gardiens de but. Mais les velléités de départ du Léopard n’ont pas été du goût de son club, qui vient de le recadrer très sérieusement. « La démarche de Ley sur les réseaux sociaux est un manquement au principe de la concurrence interne, gage de cohésion de l’équipe. Aucun joueur ne peut se prévaloir d’une titularisation avant chaque match« , souligne un communiqué du club lushois. « Le club, qui ne manque pas à ses obligations contractuelles envers Matampi, a pris acte de son attitude et encourage son gardien à travailler avec sérieux pour être dans les meilleures dispositions physiques et morales si demain le staff devait faire appel à ses services en match officiel.  »

« Par ailleurs, la direction du TPM tient à préciser qu’elle n’a reçu, à ce jour, aucune demande officielle de transfert ni une quelconque offre d’un club« , a ajouté le vainqueur de la Coupe de la CAF 2016. « Un petit dérapage pour un joueur international et professionnel. Au TPM, chaque joueur, à la signature de son contrat, prend l’engagement de respecter les décisions des entraîneurs et de faire preuve d’esprit d’équipe. Et le statut d’international ne garantit nullement une place de titulaire. » Le portier devra prendre son mal en patience…