RDC : Wan-Bissaka tenté par la CAN 

Le latéral droit de Manchester United, Aaron Wan-Bissaka, pourrait bien être présent sous les couleurs de la RD Congo pour disputer la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2023 en janvier prochain, d'après les informations du média anglais The Athletic.

Selon cette source, la RD Congo a formellement approché le joueur de 25 ans, né en Angleterre et d'origine congolaise, afin qu'il représente les Léopards lors de la compétition. Bien que Wan-Bissaka ait enregistré quelques apparitions avec les équipes de jeunes de l'Angleterre, il n'a encore jamais joué avec l'équipe senior. En effet, le joueur de Manchester United a connu une expérience pour le moins mitigée avec les Three Lions. En septembre 2019, il a été appelé par le manager Gareth Southgate pour deux matchs de qualification à l'Euro 2020, mais une blessure au dos l'a contraint à retourner dans son club sans avoir disputé le moindre match. Par la suite, il n'a jamais été rappelé.

L'optimisme de Desabre

Actuellement en réflexion sur son avenir international, Wan-Bissaka envisagerait de saisir cette opportunité de briller sur la scène internationale, indique The Athletic. Cependant, s'il accepte, Manchester United devra se passer temporairement de ses services début 2024. Un possible coup dur pour les Red Devils alors que le défenseur commence à retrouver une place de titulaire suite à son retour de blessure.

En juin dernier, le sélectionneur des Léopards, Sébastien Desabre, a exprimé son optimisme quant à la venue du joueur en sélection. « Il sait que la porte est ouverte. C’est pareil pour tous les joueurs. Venir en sélection nationale, c’est faire le choix du cœur. (…) Je pense en mon intime conviction qu'il va venir », assurait le technicien.

La Coupe d’Afrique des Nations, qui se tiendra en Côte d'Ivoire du 13 janvier au 11 février, pourrait ainsi voir Wan-Bissaka arborer les couleurs de la RDC, ajoutant un nouveau chapitre à sa carrière internationale.

Avatar photo
Nathacio De Souza

Passionné de football, je jongle entre les touches du clavier aussi habilement que Vinicius avec un ballon. Je transforme chaque match, chaque action, chaque but en une symphonie de mots.