Roma : De Rossi encense puis frustre Aouar

Daniele De Rossi, la légende de l'AS Roma et nouvel entraîneur du club, avait récemment encensé Houssem Aouar lors d'une interview accordée à Corriere dello Sport, en le qualifiant de joueur “très talentueux“, tout en faisant part de son intention de lui donner davantage de temps de jeu.

Mais les paroles ne sont pas toujours suivies d'actes, qui plus est dans le monde du football. Houssem Aouar, qui reste un jeune joueur (25 ans) mais qui évolue dans le monde professionnel depuis 2016, n'est évidemment pas sans le savoir. C'est ainsi que le technicien de 40 ans n'a pas fait entrer en jeu l'international algérien lundi face au Torino (victoire 3-2), à l'occasion de la 26ème journée de Série A. Resté sur le banc tout au long de la rencontre, le Fennec, qui disposait déjà d'un maigre temps de jeu sous José Mourinho, a de quoi être frustré. Avec seulement 11 matchs joués en Serie A cette saison (2 buts) et aucune titularisation depuis la rencontre contre Lecce le 5 novembre dernier, Aouar peine clairement à s'imposer en Italie.

La sélection en guise de bouffée d'oxygène ?

Aouar, arrivé à la CAN dans un état physique incertain, a tout de même pu disputer deux rencontres en Côte d'Ivoire. Si le parcours des Fennecs n'a pas été à la hauteur des attentes, l'ancien Lyonnais a donc pu disputer sa première grande compétition avec les Verts. Depuis ses premières capes en mai 2023, il totalise 9 apparitions en sélections, pour 2 buts inscrits. A voir si le nouveau sélectionneur algérien (Vladimir Petkovic ?) comptera sur lui. Au mois de mars, l'équipe nationale algérienne affrontera la Bolivie et l'Afrique du Sud en amical. Aouar espère être de la partie, histoire d'oublier ses déboires actuels en club.

Roma : De Rossi encense puis frustre Aouar
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.