Maroc : un Mondialiste de Serie A vers l’Arabie Saoudite !

La colonie des Mondialistes marocains va encore s’agrandir en Arabie saoudite. En effet, après avoir vu débarquer El Yamiq puis Bounou à la mi-août, Hamdallah et Munir sont en passe d’être rejoints dans le Golfe par un autre compatriote appartenant à la brillante épopée de la Coupe du monde 2022.

Le 15 août dernier, le défenseur Jawad El Yamiq arrivait à Al-Wehda en provenance du Real Valladolid. Deux jours plus tard, le gardien des Lions de l’Atlas Yassine Bounou (32 ans, 55 capes) posait, lui, ses valises à Al-Hilal. Le club de Riyad venait de débourser 21 millions d’euros pour l’arracher à Séville.

Alors qu’Abderrazak Hamdallah vient d’entamer sa deuxième saison à Al-Ittihad et que Munir El Kajoui évolue à Al-Wehda, la cohorte de récents Mondialistes marocains devrait s’allonger. Et pas seulement avec Romain Saïss, proche d'Al-Shabab. En effet, à en croire plusieurs sources concordantes dont Sky Sport Italia, le milieu offensif Abdelhamid Sabiri va s’engager avec Al-Fayha, actuel 8e du championnat saoudien. Son futur ex-employeur, la Fiorentina, a annoncé son départ imminent lors de l’émission matinale du club « Buongiorno Viola Park ». Le présentateur s'est en l’occurrence montré sans équivoque : « Nous avons vendu Sabiri », a-t-il notamment déclaré dans des propos rapportés par Violanews.

Pas convoqué en équipe du Maroc

La Fiorentina devrait confirmer son départ via un communiqué officiel, une fois que Sabiri aura passé sa visite médicale à Al-Fayha. Le joueur de 26 ans va donc quitter Florence sans même avoir pu disputer un seul match officiel avec la Viola. Recruté fin janvier à la Sampdoria puis prêté au même club pour le reste de la saison dernière, le fluet élément d’1,86m n’a été convoqué dans l’équipe première qu’à une seule reprise en ce début d’exercice. C’était à l’occasion du match retour de qualification contre le Rapid Vienne à domicile (2-0). Il avait assisté depuis le banc de touche à la victoire des siens.

Passeur décisif avec le Maroc face à la Belgique lors de la dernière Coupe du Monde (victoire 0-2), Abdelhamid Sabiri, qui n’avait pas quitté le groupe des Lions de l’Atlas depuis sa première convocation en septembre 2022, n’a cette fois pas été appelé dans la liste de Walid Regragui pour la prochaine trêve internationale de septembre. Son transfert imminent devrait l'aider à retrouver du temps de jeu.

Maroc : un Mondialiste de Serie A vers l’Arabie Saoudite !
Prudence Ahanogbe