Somalie : un joueur s’enfuit avant d’affronter l’Algérie !

Un joueur de l'équipe nationale de football de Somalie a fait défection en Tunisie juste avant le match prévu contre l'Algérie, ce jeudi 16 novembre, à l'occasion du début des éliminatoires de la Coupe du monde 2026.

Selon les médias somaliens, le défenseur central, dont le nom n'a pas été révélé par les différences sources, a quitté le camp d'entraînement en Tunisie, avec des informations suggérant qu'il pourrait avoir cherché à migrer vers l'Europe, possiblement en Italie, en utilisant un bateau.

La Fédération Somalienne de Football n'a pas encore fait de déclaration officielle sur cette affaire, probablement en raison de la sensibilité du sujet et des implications potentielles pour d'autres joueurs de l'équipe. Ce silence de la FSF est compréhensible, mais il alimente également les spéculations et les inquiétudes concernant la gestion des équipes nationales dans des contextes complexes.

Après ce départ inattendu du joueur, la délégation somalienne est arrivée à Alger pour continuer ses préparatifs en vue du match contre les Fennecs d'Algérie. Cette rencontre est d'autant plus significative qu'elle marque la première confrontation entre les deux équipes dans une compétition officielle.

Une fuite pour la liberté

Egalement dans ces éliminatoires, l'Erythrée, qui devrait affronter le Maroc cette semaine, a déclaré forfait. Certains observateurs suspectent la sélection d'Afrique de l'Est d'avoir pris cette décision afin d'éviter justement la fuite de certains joueurs. Cette défection soulève des questions sur la sécurité et le bien-être des athlètes dans des régions instables. Elle met en lumière les difficultés auxquelles sont confrontés les sportifs qui cherchent à échapper à des situations difficiles dans leur pays d'origine, en quête de sécurité et de meilleures opportunités ailleurs.  Ce cas n'est pas isolé dans le monde du sport, où des athlètes de diverses disciplines ont parfois choisi des voies similaires pour des raisons variées, notamment politiques et économiques.

drogbaciv.jpg
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.