A l’instar de l’international algérien Andy Delort, Yannick Bolasie a pris la parole sur Twitter suite à l’annonce de la création de la Super Ligue. Se plaçant du côté des petits clubs qui n’auront quasiment plus aucune chance de pouvoir se frotter aux cadors, l’ailier prêté à Middlesbrough par Everton a taclé les instigateurs de cette ligue fermée dont le modèle repose sur 15 membres permanents (dont 6 clubs anglais) et 5 invités.

«De vrais mercenaires… Toutes les valeurs et l’histoire du football jetées par la fenêtre», a déploré l’international congolais. «J’étais fan avant de jouer au football, je suis fan maintenant et je le serai après avoir arrêté de jouer au football. Ce n’est pas pour moi ou pour quelqu’un d’autre, mais pour les millions des fans qui suivent leurs équipes semaine après semaine quels que soient le succès ou la richesse.» Des mots très forts !