Tombé sur la pelouse du CS Sfaxien samedi en finale aller de la Coupe de la CAF (2-0), le TP Mazembe se retrouve dos au mur avant la manche retour prévue dans une semaine. Déçu du résultat à l’issue du coup de sifflet final, patrice Carteron ne baisse pas les bras pour autant et attend de ses hommes qu’ils inversent la tendance. « J’ai cru que la coupe était déjà acquise à la fin du match en voyant les joueurs du CSS faire leur tour d’honneur. Notre adversaire possède un joueur de qualité qu’est Ben Youssef qui a fait la différence. On n’a pas pu rivaliser ce soir, j’espère qu’on parviendra à le faire la semaine prochaine chez nous. L’exploit de la France face à l’Ukraine ? On va tenter de nous en inspirer. Avec ce déficit à l’aller, il faut sortir un match extraordinaire pour pouvoir faire mal« , a confié l’entraîneur des Corbeaux de Lubumbashi sur le site officiel de la CAF.