A part son escapade à Kabuscorp en 2014/15, Trésor Mputu (34 ans) aura passé toute sa carrière au TP Mazembe sans jamais avoir sa chance en Europe. Le milieu offensif a pourtant eu l’occasion de rejoindre le Vieux continent à plusieurs reprises mais l’affaire a capoté à chaque fois, comme l’emblématique joueur des Corbeaux de Lubumbashi l’a raconté à l’occasion d’un direct sur Instagram avec le site Leopardsfoot.

Premier rendez-vous manqué : avec Arsenal, quelques mois après une CAN 2006 qui lui avait permis de se faire un nom. «En 2007, Arsenal m’a invité à faire un essai. Je suis resté deux semaines à Londres, et ça s’est très bien passé. Les tests étaient concluants, et Arsène Wenger a beaucoup apprécié mon profil. Il voulait me faire signer. Mais c’est au niveau financier que le transfert ne s’est pas concrétisé. Les deux parties n’ont pas pu se mettre sur le montant du transfert», a regretté le Léopard, qui avait tapé dans l’œil d’une star des Gunners de l’époque : «Emmanuel Adebayor, qui m’avait surnommé ‘génie’, était venu me demander ce que j’attendais pour les rejoindre, voyant que le transfert ne se concluait pas.»

Pape Diouf a tenté le coup

Début 2009, année qui l’aura vu sacré meilleur joueur local en Afrique, Mputu a ensuite eu l’occasion de rallier l’Olympique de Marseille, alors présidé par Pape Diouf : «En 2009, peu après le CHAN, Pape Diouf, l’ancien président de Marseille, a envoyé ses émissaires à Lubumbashi pour me recruter. Mais là non plus, ils ne sont pas tombés d’accord avec Mazembe sur le montant du transfert.»

Lille sera le dernier à se casser les dents sur ce dossier en 2012. «En 2012, Lille a fait une offre. Cette fois, c’était sur la forme qu’il y avait un problème. Le LOSC me voulait en prêt, avec option d’achat. Et Mazembe, qui voulait un transfert sec, a refusé», a raconté le Congolais. Le TPM et son président Moïse Katumbi durs en affaires, ce n’est pas un mythe !