Le torchon brûle toujours entre le ministre des Sports, Tarek Dhieb, et le président de la Fédération tunisienne, Wadii El Jeri. Le patron de l’instance dirigeante du football tunisien a comparu ce mercredi devant le juge d’instruction pour répondre de ses déclarations à l’encontre du membre du gouvernement, rapporte Gnet. Une passe d’armes avait opposé les deux hommes et le président Dhieb avait alors accusé le ministre d’avoir contacté l’arbitre du barrage aller face au Cameroun, Kouman Coulibaly pour l’inciter à provoquer la défaite de la Tunisie et ainsi indirectement précipiter de nouvelles élections à la tête de la Fédération. De son côté, Mohammed Lilou Hayatou, le joueur par qui est arrivé cette affaire de tentative de corruption est toujours entre les mains de la justice.