Un but de Prince Oniangué fait sombrer Marseille à domicile ! Menés 0-2 à la pause, l’OM et les frères Ayew avaient pourtant réussi à revenir à égalité à cinq minutes du coup de sifflet final, mais une tête d’Oniangué à crucifié Mandanda et ouvert une nouvelle crise à Marseille.


Déjà buteur lors des 9e et 10e journée de championnat face à Valenciennes et Toulouse, le milieu de terrain congolais Prince Oniangué a poursuivi sur sa lancée en marquant un but qui va faire parler sur la Canebière pour le compte du second match avancé de la 11e journée.

C’est d’abord le milieu de terrain togolais Floyd Ayité, originaire de Bordeaux, qui a ouvert le score, son premier but de la saison, à la 34 minute sur un coup-franc détourné par le mur marseillais. Puis Mads Winther Albaek doublait la mise 3 minute plus tard plongeant l’OM dans la tourmente sous les sifflets du public du nouveau stade Vélodrome.

Bien emmené par les deux frères Ayew Marseille allait cependant se ressaisir et revenir au score par Thauvin (56′) et Gignac (84′) qui battaient le gardien togolais Kossi Agassa. Mais il était dit que l’OM ne gagnerait pas, et après trois défaites consécutives en Ligue 1 et trois défaites en Ligue des Champions, la dernière en milieu de semaine 2-1 à domicile devant Naples, l’OM va de nouveau s’écrouler. C’est Prince Oniangué, le milieu de terrain congolais de Reims qui va arracher la victoire d’une belle tête alors qu’il était oublié par la défense marseillaise.

En crise, Marseille rétrograde à la 5e place du classement, mais avec un match de plus que ses poursuivants Nice et Saint-Etienne, qui affrontera demain le PSG, toujours leader. Reims de son coté remonte à la 8e place.