Le Marocain Adel Taarabt qui marque à nouveau 1275 jours après, encore un doublé pour le Congolais de Villarreal Cédric Bakambu, le missile du Béninois de Montpellier Stéphane Sessègnon… Voici une sélection de faits marquants du week-end des Africains en Europe.


Revoilà Adel Taarabt ! Auteur d’un début de saison intéressant, le milieu offensif de 28 ans a été récompensé en marquant d’une frappe sèche à la 35e minute lors de la victoire du Genoa sur le terrain de Cagliari (3-2) dimanche. Il s’agit tout simplement du premier but de l’international marocain en 1ère division depuis le 19 avril 2014 soit 1275 jours d’abstinence. Le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Hervé Renard, qui suit l’ancien Lensois, a dû apprécier !

Cédric Bakambu est en feu en ce début de saison. Après son triplé contre Eibar (3-0) avant la trêve internationale, l’attaquant de Villarreal a enchaîné par un doublé dimanche sur le terrain de Gérone (2-1). Une ouverture du score célébrée façon fimbu par le Congolais (9e) puis un second but après avoir été lancé en profondeur (20e). Avec 7 buts en 7 matchs, le Léopard se classe comme le 2e meilleur buteur de Liga ex-aequo derrière Lionel Messi et ses 11 réalisations.

Un coup de canon ! Alors que Montpellier était dominé dans le jeu face à Nice, le Béninois Stéphane Sessègnon a pris les choses en main en ouvrant le score d’un missile du droit aux 20 mètres (55e). Figé, le gardien azuréen Yoan Cardinale n’a pu que constater les dégâts et le MHSC l’a emporté 2-0.