Le football sud-africain est en deuil. Lundi soir, Mark Batchelor, ancien attaquant des Orlando Pirates et des Kaizer Chiefs, âgé de 49 ans, a été tué par balles à Johannesburg alors qu’il rentrait à son domicile. «Il conduisait sa voiture pour rentrer chez lui quand il a été abordé par deux personnes à moto. Ils lui ont tiré dessus», a expliqué un porte-parole de la police, Lungelo Dlamini, cité par l’AFP.

Pour l’instant, les motivations des malfaiteurs restent floues puisque rien ne lui a été dérobé. Après sa carrière de joueur marquée notamment par le sacre en Ligue des champions africaine en 1995 avec les Pirates contre l’ASEC Mimosas, Batchelor était devenu un consultant TV réputé pour son caractère bien trempé.

Rappelons que l’Afrique du Sud possède l’un des taux de criminalité parmi les plus élevés du monde et une moyenne de 57 meurtres par jour est à déplorer d’après des chiffres datant de 2017. En 2014, le gardien de la sélection, Senzo Meyiwa, avait ainsi été abattu par des cambrioleurs qui s’étaient introduits à son domicile.