Victorieux de la Zambie (5-0) puis du Botswana (1-0) ces derniers jours dans les éliminatoires de la CAN 2021, le champion d’Afrique en titre algérien a bien négocié ses deux derniers virages de l’année 2019 qui s’achève sans la moindre défaite et par un bilan impressionnant de 12 victoires et 4 matchs nuls en 16 rencontres. Dès lors de nombreux médias ont parlé d’année «record» pour les hommes de Djamel Belmadi, ce qui est en partie inexact.

En effet, le site DZfoot rappelle que, par le passé, l’Algérie a déjà bouclé une année civile sans la moindre défaite : en 1963 (1 victoire et 3 nuls), un an après l’indépendance. Il ne s’agit donc pas d’une première même si la différence colossale dans le nombre de matchs joués rend évidemment ces deux années peu comparables.

Rappelons que les Fennecs restent par ailleurs sur une série de 17 matchs consécutifs sans défaite, et même 18 si on inclut le match Qatar-Algérie (0-1) disputé le 27 décembre dernier. Ce jour-là, c’est essentiellement l’équipe des locaux qui était présente plus Baghdad Bounedjah (Al Sadd/Qatar) et Youcef Belaïli (Espérance Tunis à l’époque), mais le sélectionneur Djamel Belmadi était bel et bien sur le banc.