Algérie : ces 6 binationaux que pourrait lancer Petkovic

Après son fiasco à la CAN 2023, la sélection algérienne s'apprête à démarrer une nouvelle ère. Attendu à Alger ce dimanche, le Suisse Vladimir Petkovic a été nommé sélectionneur jeudi afin de revitaliser l'effectif et pourrait dans ce cadre tenter de séduire de nouveaux binationaux. Prenons le temps de faire le point sur les potentielles arrivées qui pourraient avoir lieu durant son mandat.

Yacine Adli

Le jeune milieu de terrain (23 ans) natif de Vitry-sur-Seine évolue au Milan AC, où il s'impose de plus en plus. Après avoir passé une saison dans l'ombre sur le banc de touche, l'ex-joueur des Girondins de Bordeaux a renversé la vapeur en Lombardie et bénéficie maintenant de la confiance de son coach Stefano Pioli. Milieu offensif de formation, Adli évolue désormais juste devant la défense, au poste de numéro 6 aux côtés d'un certain… Ismaël Bennacer.

Combatif et possédant une excellente vision du jeu, il est également apprécié dans le vestiaire italien pour son attitude positive. International français entre les U16 et les U20 (47 capes au total pour 16 buts), il semble tout de même assez loin des Bleus de Didier Deschamps aujourd'hui et les Fennecs pourraient en profiter. Afin de faire avancer ce dossier qui stagne ces derniers mois, Petkovic a d'ailleurs pris les choses en main et doit rencontrer dans les prochains jours celui qu'il a eu sous ses ordres en Gironde.

Michael Olise

Des six de notre liste, c'est sans doute celui qui est le plus proche de rejoindre la sélection algérienne. Michael Olise, 22 ans, serait en tout cas la priorité de la Fédération algérienne de football (FAF). Une information corroborée par le site DZfoot qui avançait en octobre dernier que des contacts existent déjà entre les deux parties. Il ne resterait donc plus qu’au principal concerné, qui a pris conscience de la difficulté d'intégrer l'équipe de France, à procéder au changement de nationalité sportive. Pendant ce temps, la Fédération nigériane de football (NFF) pousse pour attirer le milieu offensif de Crystal Palace (8 matchs et 3 buts en Premier League cette saison), également éligible avec les Super Eagles, comme l'indiquait Jugur Ibersiene sur X.

Rayan Cherki

Rayan Cherki (20 ans) évolue toujours avec l'équipe de France Espoirs. L'arrivé de Thierry Henry en tant que sélectionneur l'a certainement conforté dans son envie de défendre, pour le moment, le maillot des Bleuets, avec qui il s'illustre régulièrement. Malgré une saison délicate avec Lyon (une seule titularisation sur le mois de février, par exemple), le milieu offensif pourrait être un atout pour les Fennecs. Problème : il n'a pas encore effectué les démarches pour changer de nationalité sportive. Djamel Belmadi s'était d'ailleurs exprimé à son sujet en octobre dernier.

Quand je ne prends pas contact avec un joueur qui peut avoir une importance en sélection et qui peut être un apport ou une plus-value pour la sélection, je le dis sans problème. Si vous arrivez à me citer des joueurs que vous estimez être sélectionnables avec lesquels je n’ai pas fait le nécessaire, je vous le dirai sans problème. C’est pour ça que je vous dis : ‘Allez voir ces joueurs et demandez-leur si le travail est fait.' Rayan Cherki entre dans cette catégorie de joueurs“, avait clarifié au mois d'octobre l' ex-sélectionneur des Verts. L'arrivée de Cherki avec les Fennecs semble pour le moment se résumer à un doux rêve.

Maghnès Akliouche

A seulement 22 ans, le jeune milieu offensif franco-algérien montre des choses (très) intéressantes cette saison avec l'ASM, avec qui il a inscrit 6 buts lors de ses 22 apparitions toutes compétitions confondues. Travailleur, technique et appliqué, une belle carrière s'ouvre à lui.

Selon le compte X Arobasedzair2, “La famille de Maghnès Akliouche désire le voir avec le maillot de l'Algérie.” En revanche, à moyen terme, le Monégasque se projette clairement avec l'équipe de France Espoirs, avec qui il vise les Jeux Olympiques de Paris l'été prochain. Reste à savoir si une intégration en sélection est envisageable après cette échéance.

Rafik Guitane

L’ailier Rafik Guitane (24 ans), qui aurait aussi pu opter pour la France et le Maroc, a récemment affiché sa préférence pour les Fennecs d'Algérie. Après avoir été sélectionné en Equipe de France des U17 jusqu’aux U20 ((33 capes et 8 buts au total), le milieu de terrain gaucher au gabarit de poche (1 mètre 70) pourrait donc donner un nouvel élan à sa carrière en connaissant les joies des joutes internationales. A condition bien entendu que le nouveau sélectionneur lui en donne l'occasion.

Passé par le Havre où il était considéré comme une pépite, puis le Stade Rennais et le Stade de Reims, le natif d'Evreux ne s'est imposé nulle part malgré un talent certain. A bientôt 25 ans – il les fêtera en mai – il commence donc enfin à confirmer son joli potentiel entrevue dans sa jeunesse. Cette saison, il montre de belles choses avec Estoril en première division portugaise (5 buts et 3 passes décisives en 23 matchs de championnat) et le voir endosser la tunique algérienne ne serait pas volé au vu de ses performances actuelles.

Mitchell Weiser

L'arrière droit Mitchell Weiser (29 ans), qui possède également la nationalité allemande, multiplie les appels du pied depuis plusieurs mois, parfois maladroitement. Rappelons en effet qu'il a déjà porté le maillot des U21 de la sélection allemande (12 capes, 1 but) et estimé que la sélection algérienne n’était qu’une “aventure” qu’il voulait vivre. Pour certains supporters, le joueur algéro-allemand ferait preuve d'opportunisme et souhaiterait “se servir” de l'équipe algérienne pour lancer sa carrière internationale.

Si Djamel Belmadi privilégiait des profils comme Youcef Atal, Kévin Guitoun ou encore Haïthem Loucif à son poste, son successeur aura peut-être une vision différente. Sur un plan purement sportif, sa présence ne ferait pas tâche. Cette saison encore, il réalise des prestations convaincantes avec son club du Werder Brême (20 matchs, 2 buts et 5 passes décisives en Bundesliga).

Algérie : ces 6 binationaux que pourrait lancer Petkovic
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.