Belaïli

Libre de tout contrat depuis sa résiliation avec le Qatar SC en décembre et officiellement recruté lundi, dans les dernières heures du mercato, par Brest, Youcef Belaïli figure dans le groupe retenu par l’entraîneur Michel Der Zakarian pour le déplacement à Rennes ce dimanche (17h) dans le derby comptant pour la 23e journée de Ligue 1.

Après un passage en Europe aussi bref que raté fin 2017 à Angers, l’ailier de 29 ans espère cette fois parvenir à s’imposer, lui qui multiplie les prestations XXL depuis plus de deux ans en sélection avec l’Algérie.  «(C'est) Pour tout donner en Europe, pour montrer qui est Youcef aux gens. Brest c'est un bon chemin pour développer cela. (…) On ne m'a pas donné la chance de jouer quand j'étais à Angers. C'est pour ça que je suis rentré, pour jouer avec l'Esperance de Tunis où j'ai gagné deux Ligue des champions, deux Supercoupes, j'ai gagné la CAN et la Coupe Arabe avec l'équipe nationale. Après j'ai décidé de revenir en Europe pour progresser», expliquait mercredi le Fennec en conférence de presse.

Alors que la signature du natif d’Oran a entraîné la folie sur les réseaux sociaux avec une progression exponentielle du nombre d’abonnés du club breton, l’Algérien est désormais attendu sur les terrains, où sa percussion et sa vision du jeu devraient faire beaucoup de bien à l’actuel 13e de Ligue 1, orphelin de Romain Faivre, parti à Lyon. «Youcef s'entraîne normalement. On verra s'il peut jouer 45 minutes, une heure ou tout le match», a glissé Der Zakarian. Suspense…