Longtemps considéré comme intouchable suite au sacre à la CAN 2019, le deuxième de l’histoire de l’Algérie, le sélectionneur Djamel Belmadi a vu son statut érodé par le fiasco à la CAN 2021 avec une élimination par la toute petite porte en phase de groupes. Alors que les Fennecs affrontent le Cameroun ce vendredi et mardi en barrages de la Coupe du monde 2022, le technicien s’est montré très clair au sujet de son avenir.

«Nous avons promis d'offrir à notre peuple une qualification en Coupe du monde. Si nous ne nous qualifions pas, je n'attendrais pas que l'on me licencie, je prendrais mes responsabilités», a prévenu l’ancien joueur du PSG et de l’OM en conférence de presse. Une phrase qui se passera d’interprétation !