Algérie : le rassemblement déplacé… en Tunisie !

Alors que la liste de Djamel Belmadi pour le prochain rassemblement de l’équipe d’Algérie est attendue, le stage des Fennecs a été délocalisé en Tunisie.

A l'approche de l’annonce de la liste du sélectionneur algérien Djamel Belmadi, en vue des matchs de septembre contre la Tanzanie et le Sénégal, la Fédération algérienne de football (FAF) a informé ce vendredi du déplacement du stage des Verts en terre tunisienne. « En prévision de la date FIFA, allant du 4 au 12 septembre 2023, et des deux matchs, contre la Tanzanie (le 07/09) à Annaba pour le compte de la 6ème et dernière journée du groupe F des éliminatoires de la CAN TotalEnergies – Côte d’Ivoire 2023, et face au Sénégal en amical (le 12/09) à Dakar, la Fédération algérienne de football a décidé de déplacer le stage des Verts à Tabarka, en Tunisie », peut-on lire dans un communiqué publié par l’instance sur son site officiel.

Des travaux au Centre Sidi Moussa

La raison ? L’exécution de travaux au Centre Technique National Sidi Moussa, fief des Fennecs. « Cette délocalisation est due aux travaux d’entretien sur « Afin de permettre aux pelouses du Centre technique national (CTN) de poursuivre leur germination et de reprendre tranquillement après les travaux de semis et d’entretien menés durant les dernières semaines, la sélection nationale effectuera sa préparation dans la paisible ville de Tabarka, compte-tenu de sa proximité d’Annaba dont le stade du 19 mai 1956 accueillera dans la soirée (20h00) du jeudi 7 septembre 2023 le match Algérie – Tanzanie », conclut le communiqué. En conséquent, la conférence de presse de Djamel Belmadi programmée dimanche a été annulée. « Les médias nationaux et internationaux seront informés sur le prochain rendez-vous avec le sélectionneur national », a précisé la FAF.

Pendant ce temps, le sélectionneur du Sénégal Aliou Cissé a communiqué la liste des 25 Lions qui affronteront les Fennecs. Une liste impressionnante qui comprend des cadres comme les “Saoudiens” Sadio Mané et Kalidou Koulibaly, mais aussi deux nouveaux : Lamine Camara et Abdoulaye Niakhate Ndiaye.

Avatar photo
Prudence Ahanogbe