Algérie : les nouvelles pépites de Belmadi enflamment la Ligue 1

Dimanche, les pépites algériennes Farès Chaïbi (20 ans) et Badredine Bouanani (18 ans) ont mis au supplice les défenses de Ligue 1 à l’occasion de la 32e journée de championnat.

Le premier, Farès Chaïbi (20 ans), a signé sa cinquième passe décisive de la saison en 30 matches de championnat avec Toulouse, 3 minutes et 25 secondes seulement après son entrée en jeu. L’international algérien (2 sélections), convoqué pour la première fois par Djamel Belmadi le 23 mars dernier face au Niger (2-1), à l’occasion de la 3e journée des éliminatoires pour la CAN 2023, a été décisif en offrant l’unique but de la victoire du TFC au Marocain Zakaria Aboukhlal à Lorient (0-1).

Bouanani assure le spectacle

Son compatriote droitier, Badredine Bouanani (2 sélections) faisait, lui, lever le stade de l’Allianz Riviera, lors de la réception de Clermont, grâce à un slalom improbable conduisant au but de Gaëtan Laborde (41e).

S’il n’a pas pu empêcher l’OGC Nice de s’incliner à domicile (1-2), l’ailier de 18 ans (3 passes décisives en 13 apparitions en Ligue 1 cette saison) a sûrement marqué des points dans l’esprit du sélectionneur des Fennecs, Djamel Belmadi. Après avoir fêté sa première sélection avec une passe décisive en mars contre le Niger (2-1), le feu follet d’1m72 peut espérer se faire une place durable dans l’effectif des Verts s’il enchaîne de telles performances.

De bon augure avant de disputer la CAN 2023 en Côte d’Ivoire. Déjà assurés de la qualification, les champions d’Afrique 2019 entendent récupérer leur couronne après l’avoir perdue au profit du Sénégal de Sadio Mané en 2021.

Algérie : les nouvelles pépites de Belmadi enflamment la Ligue 1
Prudence Ahanogbe