Le 29 mai prochain, en cas de victoire en finale avec Manchester City face à Chelsea, Riyad Mahrez deviendra le deuxième Algérien à remporter la Ligue des champions après Rabah Madjer, sacré avec Porto en 1987. Alors que la presse a eu tendance à créer une rivalité entre les deux hommes ces dernières semaines, l’homme à la talonnade a tenu à calmer le jeu en assurant qu’il ne nourrit aucune jalousie à l’égard de son successeur.

«Content pour Mahrez qui a affiché un excellent niveau contre le Paris Saint-Germain. Après plus de 30 ans, un autre Algérien atteint la finale de la Coupe d’Europe. Tous les joueurs rêvent de disputer une finale. Et je souhaite que Mahrez gagne ce titre. Que ce soit Mahrez ou Madjer, la victoire est celle de l’Algérie», a clamé l’ex-sélectionneur au micro d’ El-Heddaf TV. Un discours classe.