Algérie : enfin une bonne nouvelle pour Belmadi

L'équipe nationale d'Algérie reçoit une bouffée d'air frais avec la nouvelle du retour à l'entraînement d'Aïssa Mandi, le défenseur central de Villarreal. Après plusieurs semaines d'absence pour cause de blessure à la cheville, Mandi voit donc enfin le bout du tunnel. Une nouvelle qui fera forcément plaisir à Djamel Belmadi, le sélectionneur national.

Aïssa Mandi, blessé lors du match contre le Mozambique (victoire 0-2) lors du dernier rassemblement des Fennecs, est donc sur la bonne voie. Son retour à l'entraînement a été confirmé par Villarreal, bien qu'il ne figure pas encore dans le groupe retenu pour le match de Ligue Europa ce jeudi contre le Stade Rennais. Ce retour progressif est une excellente nouvelle pour la sélection algérienne, car le défenseur de 32 ans est un élément d'expérience (88 capes et 4 buts depuis ses débuts en 2014) et incontournable au sein de l'arrière-garde des Verts. Avant sa blessure, le natif de Châlons-en-Champagne dans la Marne avait disputé cette saison onze rencontres toutes compétitions confondues avec le Sous-Marin jaune.

Un retour qui tombe à pic

Les dernières nouvelles encourageantes concernant Aïssa Mandi interviennent dans un contexte où plusieurs autres éléments clés de l'équipe nationale sont confrontés à des pépins physiques. Rayan Aït-Nouri (Wolves, Premier League) est toujours en phase de convalescence et incertain pour la CAN, Islam Slimani est toujours ménagé avec son club brésilien de Coritiba et Ismaël Bennacer ne joue pour le moment que des bouts de matchs avec le Milan AC depuis son retour sur les terrains. De nombreuses incertitudes planent donc encore dans l'esprit de Belmadi à seulement un mois de la CAN, ce qui rend le retour de l'ancien pensionnaire du Betis Séville encore plus significatif.

Algérie : enfin une bonne nouvelle pour Belmadi
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.