Algérie : Mondial minifoot, Ziani répond à la FAF

Suite au communiqué tapageur de la Fédération algérienne de football (FAF), désavouant l’équipe ayant représenté l’Algérie à la Coupe du Monde de minifoot (football à 6), Karim Ziani, ancien milieu des Fennecs (62 capes, 5 buts) présent lors des deux premiers matchs, a livré ses explications.

Au lendemain de leur cuisante défaite 9-1 pour leur entrée en lice au Mondial de minifoot, jeudi 26 octobre dernier face à l’Ukraine, Karim Ziani et sa bande des Saphir Taïder et compagnie ont été purement et simplement reniés par la FAF. « Cette équipe, composée de quelques anciens joueurs, n’est pas affiliée ni reconnue et encore moins autorisée par la Fédération algérienne de football pour prendre part à cet événement ou bien à d’autres compétitions dans les autres catégories. La Fédération algérienne de football condamne de telles dérives qui portent atteinte à l’image de l’Algérie et annonce qu’elle prendra les mesures nécessaires pour mettre toute la lumière sur cette affaire », a tonné l’instance via un communiqué.

Parti de Ras Al Khaimah (Emirats Arabes Unis) où se déroule le fameux Mondial, avant le troisième et dernier match (soldé par une manita 0-5 devant la Thaïlande), mais après un nouveau revers 8-1 contre la République Tchèque samedi, Ziani s’est justifié pour les soins du journal algérien Compétition. Selon ses dires, l’ancien de l’OM n’avait pas conscience de la représentativité officielle de ces matches.

Karim Ziani se défend

« J’ai un ami qui m’a appelé et m’a dit qu’il y avait un tournoi à jouer. J’y suis allé simplement comme si j’allais jouer un tournoi de foot inter-quartiers. Je n’y ai vu aucun mal. Après, quand j’ai constaté les proportions que tout cela a prises, je me suis retiré tout simplement (…) Je me suis retiré, j’ai préféré agir de la sorte. Déjà, je n’ai pas compris les proportions que la chose a prises parce que, à la base, c’était un tournoi pour jouer entre nous », a-t-il affirmé.

Puis de poursuivre : « Vous connaissez la Coupe d’Afrique des nations (CAN) des quartiers qui se tient en France ? L’Algérie y participe, le Maroc aussi, le Congo… et tout ça s’appelle la CAN des quartiers. C’est pareil pour ce tournoi aux Emirats arabes unis. On s’y retrouve entre copains. En tout cas, je ne savais pas que cela avait une caractéristique de représentation officielle du pays. Pour moi, c’est comme si un pote m’appelait pour jouer un match et, comme j’aime le foot, je n’ai pas hésité. »

Algérie : Mondial minifoot, Ziani répond à la FAF
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.