Recrue la plus chère de l’histoire d’Arsenal (80 millions d’euros), Nicolas Pépé signe des débuts timides avec les Gunners. Toujours en quête de son premier but, l’ailier ivoirien a reçu un petit coup de pression de la part de son entraîneur Unai Emery, qui s’était jusqu’à présent toujours montré très protecteur.

«Il doit s’adapter. Il joue bien, mais progressivement il va nous apporter plus», a d’abord estimé le technicien en conférence de presse avant de glisser : «Je veux qu’il franchisse ce dernier cap de son adaptation rapidement.»

Récemment taclé par l’ancienne gloire du club londonien Martin Keown, le transfuge de Lille va tenter de réagir ce dimanche en Premier League contre Aston Villa (coup d’envoi à 15h30 GMT, soit 17h30 en France).