Algérie : Belmadi, la confidence de Belaïli père

Hafid, le père de Youcef Belaïli, a lâché un indice sur l’avenir de l’attaquant en équipe d’Algérie.

Plusieurs mois après la fin de son aventure en eau de boudin avec l’AC Ajaccio (6 buts, 3 assists en 17 matches), l’ailier droit Youcef Belaïli a fini par trouver un club où rebondir. Alors que son nom était lié au Moyen-Orient, en Tunisie et au Maroc, c’est finalement dans son Algérie natale et plus précisément au MC Alger que le joueur de 31 ans a posé librement ses valises, et ce, pour les deux prochaines saisons.

Un choix motivé par le désir de retrouver la sélection en vue de la CAN 2023. Lui, qui n’a plus été appelé par Djamel Belmadi depuis mars dernier – lors de la double victoire durant les éliminatoires de la CAN 2023 contre le Niger (2-1, 0-1) – et ses démêlés avec Ajaccio. De passage sur la chaine algérienne Dzair Tube, son père Hafid Belaïli a révélé que le sélectionneur ne ferme pas la porte à l'artiste aux 9 buts en 49 capes avec les Fennecs. Au contraire, les deux hommes sont même en contact !

Belmadi pense toujours à Belaïli

« Belmadi est très confiant concernant Youcef. Youcef est passé par une période de vide, ce qui a empêché l’entraîneur de le convoquer car il n’était pas au top de sa forme physique. Il l’a cependant récemment appelé et lui a dit qu’il fallait qu’il revienne en travaillant et en faisant beaucoup d’efforts », a lâché Belaïli père. « J’ai confiance en Youcef, c’est une question de temps. Il aime le football. On espère qu’il gagnera des titres avec le Mouloudia d’Alger et qu’il atteigne son objectif qui est la Coupe d’Afrique des nations avec la sélection », a-t-il poursuivi.

Déjà champion d’Afrique avec les Verts en 2019, Youcef Belaïli se donne les moyens de continuer à rêver à un retour en sélection d’ici à janvier 2024, date du lancement de la 34e édition de la CAN. En effet, le natif d’Oran a démarré la saison 2023-2024 avec le MCA par un but lors de la large victoire face à ES Ben Aknoum (4-0) samedi dernier. De bon augure avant la prochaine liste d'octobre ?

Algérie : Belmadi, la confidence de Belaïli père
Prudence Ahanogbe