CAF: Le TP Mazembe accusé de fraude par le WAC

Battu par le Wydad de Casablanca (1-0), en huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le TP Mazembe n'est pas sûr de conserver sa double couronne de champion d'Afrique. D'autant que le club marocain a saisi la CAF. En cause, Janvier Besala Bokungu, le défenseur des Corbeaux. A en croire, les dirigeant marocains, le Congolais serait encore sous contrat avec l'Espérance de Tunis, son ancien club qu'il a quitté en octobre 2010. “Le TP Mazembe a fait jouer lors de son match contre Simba de Tanzanie, Janvier Besala qui est toujours sous contrat et appartient à l’Espérance de Tunis. L’article 24 est clair… Si dans les 3 mois qui suivent une compétition, la CAF apprend qu’une fraude portant atteinte à la moralité sportive a été commise par l’une des deux équipes participantes, une enquête sera immédiatement ouverte. Au cas où la fraude est prouvée, des mesures seront prises et normalement une disqualification“, a révélé Driss Merbah, directeur administratif du club casablancais.

CAF: Le TP Mazembe accusé de fraude par le WAC
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.