Opposé au Ghana, à l’Egypte et à l’Ouganda, le Mali sait qu’il aura fort à faire dans le groupe D de la CAN 2017. Mais le sélectionneur des Aigles, Alain Giresse, estime que cela aurait pu être pire. « C’est un groupe sévère, relevé d’un niveau de phase finale avec deux très bonnes équipes que sont le Ghana et l’Egypte comme adversaires. Avec les poules comme celles avec le Sénégal et l’Algérie ou encore le Maroc et la Côte d’Ivoire, on ne peut pas dire qu’on a été mal lotis« , a nuancé le technicien français sur le site Footmali.com.

« Au regard du retour de l’Ouganda après environ 40 ans, on peut dire que c’est le petit Poucet du groupe, mais compte tenu de ses performances durant les éliminatoires ce n’est pas une équipe qui donne l’impression de venir faire de la figuration au Gabon. Nous de notre côté, on ne va pas se fixer une barrière en disant : ‘bon on sort de la poule et ça y est c’est ok’. Non on va aller le plus loin possible. Le plus loin possible c’est aller chercher le trophée. » Un discours ambitieux qui devrait booster les Aigles qui sur le papier semblent un cran en dessous des Black Stars et des Pharaons.