A la veille de la finale de la CAN 2019 qui l’opposera vendredi au Sénégal, le sélectionneur de l’Algérie, Djamel Belmadi, a profité de la conférence de presse d’avant-match pour mettre la pression sur les Lions en leur faisant enfiler le costume de favori.

«On peut évidemment perdre ce match puisqu’on joue face au n°1 du classement FIFA de la zone CAF, qui sort de la Coupe du monde. Quand vous êtes cette équipe-là, tous les signaux sont en votre faveur», a glissé le technicien. Si le Sénégal faisait effectivement partie des 2-3 grands favoris au coup d’envoi de la CAN, beaucoup considèrent que c’est désormais l’Algérie qui, au vu de son parcours et de ses prestations, partira avec une longueur d’avance.

Dans le même ordre d’idée, Belmadi a assuré que la victoire 1-0 de sa sélection sur le Sénégal en phase de groupes ne conférait aucun avantage aux Fennecs. «Le match de groupe et celui-là sont totalement différents. Le premier match n’était pas décisif alors que là c’est décisif, c’est une finale», a souligné l’ancien joueur de l’OM.