C’est malheureusement un classique au Cameroun… Comme souvent avant une grande compétition, le sujet des primes s’invite dans les débats et vient perturber la préparation ! De passage au pays pour 48 heures après des stages en Espagne et au Qatar, les Lions Indomptables auraient entamé une grève à leur hôtel Mont Fébé de Yaoundé, indiquent nos confrères d’Afrika Foot en mentionnant des « sources internes » au groupe.

En cause : les revendications des joueurs qui réclament le versement de leur prime de participation à la CAN, estimée à 20 millions de francs CFA, soit 30 500 euros environ. Alors que le tenant du titre est censé s’envoler ce jeudi soir pour l’Egypte après la traditionnelle cérémonie de remise du drapeau, les Lions clameraient : «pas d’argent, pas de vol».

Selon la même source, le staff a tenté de faire intervenir la légende Samuel Eto’o en tant que médiateur mais les négociations n’auraient pas abouti. Les autorités camerounaises vont rapidement devoir trouver une solution puisque les Lions doivent impérativement être en Egypte ce soir avant minuit. En effet, ils débutent la CAN mardi contre la Guinée Bissau et le secrétaire général adjoint de la Confédération africaine de football (CAF), Anthony Baffoe, a rappelé mercredi que les équipes sont «tenues d’arriver 5 jours avant leur premier match de compétition»…