Présélectionné pour la CAN 2019 (21 juin-19 juillet) avec le Mali, le gardien Mamadou Samassa a décliné sa convocation. Dans un communiqué publié vendredi soir sur les réseaux sociaux, le portier de Troyes a motivé sa décision en reprochant un manque de clarté au sélectionneur Mohamed Magassouba qui n’aurait pas tenu ses promesses ni été capable de lui communiquer la hiérarchie au poste de gardien.

Le communiqué de Mamadou Samassa

« J’ai lu et entendu des beaucoup de commentaires sur ma non-participation à la CAN. Par ce message, je tenais à clarifier les choses. Lors de mon retour au sein de la sélection malienne en mars 2018 le sélectionneur Magassouba m’a clairement dit qu’il comptait sur moi pour les échéances à venir et que j’aurai un rôle important à tenir lors de ces échéances. Dès lors je me suis mis à la disposition de l’équipe nationale en venant aux rassemblements.

Malgré que je n’ai pas joué les matchs de qualifications si ce n’est le dernier face au Soudan j’ai toujours été présent, solidaire et exemplaire sans ne jamais rien revendiquer. J’ai échangé plusieurs fois avec le sélectionneur ces dernières semaines pour savoir qu’elle était sa position concernant le poste de gardien qui est un poste très spécifique et qui nécessite beaucoup de confiance et de sérénité pour préformer dans une compétition aussi exigeante que la CAN. Mais il n’a pas su me donner de réponse.

La CAN approchant j’ai de nouveau contacté le sélectionneur pour savoir si il avait établi une hiérarchie au poste de gardien, cela sans faire viser ou faire injure à personne. Étant donné ma situation contractuelle (fin de contrat) et étant le seul gardien compétitif car le championnat malien a été suspendu pendant de long mois, il me semblait légitime d’avoir des garanties pour la CAN 2019. Cependant le sélectionneur n’a encore une fois pas su me donner de réponse. Je lui ai donc demandé sur quels critères étaient basés ses choix, sa seule réponse a été de me dire qu’il n’avait pas d’explication à me donner.

Le sélectionneur par intérim Magassouba n’a donc pas tenu ses engagements vis à vis de moi. A quelques semaines du début de la compétition le manque de clarté et de décision du sélectionneur par rapport à nos derniers entretiens m’a donc conduit avec beaucoup de regrets et de tristesse à décliner la convocation pour la CAN 2019. Cela dans le but de me consacrer exclusivement sur la suite de ma carrière et de pouvoir faire le meilleur choix possible pour moi et toute ta ma famille.

Je souhaite bonne chance et beaucoup de réussite à la sélection malienne dont je serai le premier supporter. »