Le deuxième quart de finale de la CAN 2019 oppose ce mercredi le Nigeria à l’Afrique du Sud au stade International du Caire (coup d’envoi à 19h GMT, soit 21h en France). Présentation d’une affiche qui met aux prises deux équipes qui se connaissent très bien.

Les forces en présence

Sur le papier, le Nigeria part favori, même si cela pourrait s’avérer plus compliqué sur le terrain. Poussifs en phase de groupes, les Super Eagles ne se sont pas vraiment rassurés malgré leur qualification face au Cameroun en 8es (3-2). Si l’attaque et Ighalo, auteur d’un doublé et d’une passe décisive, ont repris des couleurs, en revanche la défense a affiché des signes de fébrilité inquiétants sur les deux buts adverses alors qu’elle constituait jusque-là le point fort des triples champions d’Afrique.

Attention à ne pas renouveler ce genre d’erreurs car l’Afrique du Sud, qui s’est subitement réveillée contre l’Egypte (1-0) a prouvé qu’elle est capable de proposer de belles choses offensivement. Si les Bafana Bafana parviennent à surfer sur leur dynamique et à afficher le même visage que face aux Pharaons, les Nigérians peuvent s’attendre à être secoués. Dans le cas contraire, le match s’annonce plus fermé.

L’historique des confrontations

Les deux sélections se sont affrontées à deux reprises à la CAN, avec à chaque fois une victoire du Nigeria. Les Super Eagles avaient barré la route aux Sud-Africains en demi-finale de la CAN 2000 (2-0), avant de les étriller en phase de groupes quatre ans plus tard (4-0).

Ces dernières années, les deux sélections ne se lâchent plus. Elles figuraient ainsi dans le même groupe éliminatoire de la CAN 2015 avec deux matchs nuls (0-0 et 2-2) qui ont permis aux Bafana Bafana de se qualifier pendant que les Nigérians restaient à quai. Et puis, les deux sélections étaient dans le même groupe éliminatoire pour cette CAN 2019 ! Mais malgré sa victoire 2-0 à l’aller (nul 1-1 au retour), l’Afrique du Sud a été devancée en tête du groupe par les hommes de Gernot Rohr.

L’arbitre : Redouane Jiyed (Maroc).

– Et ensuite ? Le vainqueur de ce match affrontera dimanche en demi-finale celui d’Algérie-Côte d’Ivoire.

Les compositions de départ :

Nigeria : Akpeyi – Awaziem, Omeruo, Ekong, Collins – Chukwueze, Etebo, Ndidi, Iwobi – Musa, Ighalo.

Afrique du Sud : Williams – Mkhize, Mkhwanazi, Hlatshwayo, Hlanti – Mokotjo, Furman, Zungu – Tau, Mothiba, Lorch.

Ils ont dit :

Gernot Rohr, sélectionneur du Nigeria – «Quand vous battez les favoris, vous êtes vous-même favoris (une référence à la victoire de l’Afrique du Sud contre l’Egypte, ndlr). Nous avons également disputé un bon match contre le Cameroun et je m’attends à un autre bon match.»

Stuart Baxter, sélectionneur de l’Afrique du Sud – «Nous devons rester très humbles. Battre l’Egypte, le pays hôte, c’était énorme. Nous pouvons faire la même chose contre le Nigeria. Un match ne fait pas de nous les favoris, mais nous allons à chaque match avec une chance de gagner. Nous respectons le Nigeria mais nous ne les craignons pas.»