La RD Congo a assuré son passage en demi-finale du CHAN 2016 ce samedi à Kigali en venant difficilement à bout du pays hôte, le Rwanda (1-2). Les Léopards ont fini par forcer la décision dans la prolongation.


Objectif atteint mais la qualification fut rude pour la RD Congo. Opposés ce samedi au Rwanda en quart de finale du CHAN 2016, les Léopards ont assuré leur passage en demi-finale de la compétition en forçant la décision au bout de la prolongation à l’issue d’une rencontre engagée et disputée dans un stade Amahoro de Kigali plein à craquer (1-2) . Mais si les Abeilles débutaient la rencontre tambour battant devant leur public, l’enthousiasme des supporters locaux était vite douché par une frappe limpide de Gikanji (0-1, 11e). Véritable coup de massue sur la tête de Rwandais au bord du K.O lorsque Bolingui trouvait le poteau de Ndayishimiye (19e).

Dominateurs dans le jeu et avec la possession du cuir, les Congolais se contentaient de gérer leur avance au tableau d’affichage, parvenant à contrer les quelques velléités adverses initiées par un Tuyisenge trop isolé. Habyarimana mettait toutefois Matampi à contribution avant le retour aux vestiaires, mais le portier des Léopards était à la parade pour préserver le score (37e). Avertissement sans frais pour les hommes de Florent Ibenge, beaucoup trop dans la gestion du résultat.

Une gestion loin de porter ses fruits face à la montée en régime rwandaise dans le second acte et très vite sanctionnée par l’égalisation de Sugira (1-1, 56e). Le camp congolais était même tout près de déchanter peu avant le dernier quart d’heure, mais le milieu de terrain de l’AS Kigali manquait son lob devant Matampi (70e). Luvumbu avait la balle du 2-1, mais son coup franc était détourné par un Ndayishimiye vigilant (85e).

La décision se faisait finalement dans la prolongation et il fallait attendre une tête victorieuse de Bompunga (117e) pour éviter une séance de tirs au but aux hommes de Florent Ibenge et surtout les envoyer dans le dernier carré. Ils y rencontreront le vainqueur de l’opposition entre la Zambie et la Guinée, alors que de son côté le Rwanda voit son parcours prendre fin après une opposition longtemps indécise.

 Les compositions de départ

Rwanda : E. Ndayishimiye – Bayisenge, Omborenga, C. Ndayishimiye, Rwatubyaye – Mukunzi, Iranzi, Sugira, Habyarimana, Nshymiyimana – Tuyisenge.

RD Congo : Matampi – Bangala, Bompunga, Kimwaki, Lomanisa – Mungunga, Bope, Gikanji – Elia, Luvumbu, Bolingui.