Qualifiée sur le terrain pour le CHAN 2020 (l’équivalent de la CAN mais pour les joueurs locaux), la Tunisie annonçait le mois dernier qu’elle renonce à participer à la compétition en raison d’un problème d’incompatibilité des dates avec son championnat.

Du coup, la Confédération africaine de football (CAF) s’est mise en quête d’un remplaçant aux Aigles de Carthage. Et, sans surprise, c’est la Libye, éliminée par la Tunisie lors du dernier tour des qualifications, qui a été choisie. «La commission de discipline décidera quelle suite à donner après ce forfait. Dans le règlement, c’est le dernier pays qui a joué face à l’équipe qui se désiste qui prend sa place. En l’occurrence c’est la Libye», a récemment justifié le président de la CAF, Ahmad, sur les ondes de RFI.

Vainqueur de l’édition 2014, la Libye a annoncé qu’elle étudie la demande de la CAF. «Le conseil d’administration de la Fédération va étudier la situation et envoyer une réponse en temps voulu», a indiqué un membre de la Fédération libyenne, Younes El Kaza, à la BBC. Les Chevaliers de la Méditerranée ont jusqu’au 28 janvier pour donner leur réponse. La phase finale aura lieu au Cameroun du 4 au 25 avril prochains.