Côte d’Ivoire : l’appel à candidatures (incomplet) pour le poste de sélectionneur

Suite au départ de Patrice Beaumelle, non-reconduit au terme de son contrat, et à l’élection au poste de président d’Idriss Diallo, la Fédération ivoirienne de football (FIF) a publié mercredi soir un appel à candidatures pour le poste de sélectionneur des Eléphants. Celui-ci est ouvert «à tous les techniciens ivoiriens ou étrangers dont les qualifications et compétences sont avérées». On apprend surtout dans ce document que l’heureux élu se verra attribuer comme mission de mener la Selefanto jusqu’en demi-finales de la CAN 2023, organisée à domicile. Un objectif jugé minimaliste et critiqué par certains supporters sur les réseaux sociaux, qui auraient préféré que la barre soit mise plus haut, sur une victoire finale.

On remarque surtout que la FIF n’a publié que la première page de cet appel à candidatures, incomplet, puisqu’elle enchaîne ensuite avec le poste de sélectionneur adjoint, réservé aux techniciens locaux, et par un poste de de commissaire aux comptes…

Dans un post ultérieur, la FIF a précisé que les dossiers de candidature doivent être transmis du 4 au 10 mai 2022. Un comité de recrutement se réunira ensuite et se prononcera sur l'homme qui dirigera les Eléphants à l’occasion de la première journée des éliminatoires de la CAN 2023, auxquels la Côte d’Ivoire participe bien qu’elle soit qualifiée d’office, le 4 juin contre la Zambie. La 2e journée aura lieu au Lesotho quelques jours plus tard.

Côte d’Ivoire : l’appel à candidatures (incomplet) pour le poste de sélectionneur
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !