Côte d’Ivoire : naturalisé algérien ? La confidence amusante de Zougrana

Héros du MC Alger pour la consécration en Ligue 1 Pro 14 ans après le dernier titre, le milieu ivoirien Mohamed Zougrana est devenu la coqueluche de l’Algérie.

On ne l’attendait pas forcément dans ce rôle vendredi dernier face à l’USM Alger dans le derby de la capitale, décisif pour le titre à quatre journées de la fin. Néanmoins, c’est bien le milieu défensif Mohamed Zoungrana qui a inscrit l’unique but pour le Mouloudia, précieux pour la conquête du titre après 14 ans d’attente, en lieu et place du buteur attitré Youcef Belaïli, émoussé ces dernières semaines.

Arraché à l’ASEC Mimosas l’été dernier contre un peu plus de 300 000 euros, le joueur de 22 ans s’est avéré être l’un des transferts les plus utiles du Mouloudia. Troisième homme le plus utilisé par le technicien français Patrice Beaumelle (plus de 2500 minutes de temps de jeu) après l’avant-centre Zakaria Naidji et le défenseur central Ayoub Abdellaoui, Zoungrana est devenu le chouchou des supporters du Mouloudia.

La demande osée de certains supporters

“C’est vrai. Au passage, je profite les remercier (les supporters) pour la force et le soutien qu’ils nous ont apportés durant toute cette saison. On avait besoin d’eux pour réaliser ce rêve depuis tant d’années”, a déclaré le principal intéressé dans l’émission Canal Foot sur Canal Algérie.

Présent 14 fois dans l’équipe-type de la semaine après 26 journées, le quart de finaliste du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) en 2023 est à bien des égards la révélation de la saison. Mieux, il est adulé de tous les supporters algériens sans distinction aucune. Au point que ces derniers lui lancent un appel du pied pour rejoindre l’équipe nationale. “Voilà pourquoi il y a certains supporters, et même des autres clubs qui souhaitent que Zoungrana soit naturalisé algérien pour pouvoir jouer avec l’équipe d’Algérie (rires)”, a pour le coup confié l’ancien de la SO Armée en mot de la fin. À noter que Zoungrana n’a jamais été appelé chez les Éléphants de Côte d’Ivoire. Il a fêté sa première cape avec les U23 en mars contre la France.

Côte d’Ivoire : naturalisé algérien ? La confidence amusante de Zougrana
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.