Coupe Arabe des clubs champions 2023 : équipes, résultats, calendrier…

La nouvelle édition de la Coupe Arabe des Clubs Champions se tiendra en Arabie saoudite du 27 juillet au 12 août prochains. Durant cette compétition qui mettra à l'oeuvre des joueurs tels que Cristiano Ronaldo, Karim Benzema ou encore Kalidou Koulibaly, le Raja Casablanca y défendra son titre de champion, remporté en 2021.

Le format

Après les phases de qualifications qui se sont déroulées du 13 mars au 7 juillet 2023, la Coupe Arabe des Clubs Champions 2023 entre désormais dans le vif du sujet. À partir du 27 juillet et jusqu'au 12 août 2023, les seize équipes qualifiées seront réparties en quatre groupes. Les deux meilleures équipes de chaque groupe avanceront vers les quarts de finale, puis les demi-finales et la finale.

Les équipes engagées

Equipes africaines

  • Wydad Casablanca (Maroc)
  • Raja Casablanca (Maroc)
  • CR Belouizdad (Algérie)
  • Espérance Tunis (Tunisie)
  • CS Sfaxien (Tunisie)
  • US Monastir (Tunisie)
  • Zamalek SC (Égypte)
  • Al Ahli Tripoli (Libye)

Equipes du Golfe

  • Al Hilal (Arabie saoudite)
  • Al Nassr (Arabie saoudite)
  • Al Ittihad (Arabie saoudite)
  • Al Shabab (Arabie saoudite)
  • Al Sadd (Qatar)
  • Koweït SC (Koweït)
  • Al Wahda SC (Émirats arabes unis)
  • Al-Shorta SC (Irak)

Wydad Casablanca (Maroc)

Vice-championne du Maroc lors du dernier exercice, le Wydad a déjà remporté le tournoi en 1989, mais reste sur deux échecs lors de la dernière marche (2008 et 2009). Quatorze ans après sa dernière finale, la Forteresse Rouge espèrera aller au bout. Le club marocain pourra notamment s'appuyer sur ses nouvelles recrues : Ilyes Chetti et Zakaria Draoui, tous deux internationaux algériens.

Raja Casablanca (Maroc)

5ème du dernier championnat, le Raja est le tenant du titre en Coupe Arave ! Le club de Casablanca avait en effet remporté le tournoi en 2021 (face à Al Ittihad : 4-4, 4-3 tab), date de la dernière édition. Déjà vainqueur en 2006, la formation marocaine espère donc conserver son trône en remportant la Coupe Arabe des Clubs champions pour la troisième fois de son histoire.

Espérance de Tunis (Tunisie)

L'Espérance n'a pas réussi à conserver sa couronne en championnat puisque c'est l'Etoile de Sahel qui s'est adjugé le titre de champion de Tunisie. Vainqueur de l'édition 2019 de la Coupe Arabe des Clubs champions devant Al-Hilal (2-1), le club Rouge et Jaune tentera de réitérer cette performance afin d'oublier la déception du titre loupé en Ligue Pro 1.

CR Belouizdad (Algérie)

Véritable équipe à abattre au pays des Fennecs, le CR Belouizdad vient de s'adjuger son quatrième titre de champion d'Algérie consécutif. Une sacrée performance ! Face aux autres équipes arabes, ils tenteront de réitérer les performances qu'ils proposent à l'échelle nationale. Remporter la Coupe Arabe des Clubs champions pour la première fois de leur histoire est en tout cas un défi palpitant.

Zamalek SC (Egypte)

Décevant 3ème du dernier championnat national, le Zamalek SC avait remporté à domicile la Coupe Arabe des Clubs champions en 2003, sur le score de 3 buts à 1 devant la formation d'Al Kuwait Kaifan (Koweït). Vingt ans après, le club du pays des Pharaons tentera de réitérer l'exploit.

CS Sfaxien (Tunisie)

Après une saison moyenne en première division tunisienne (4ème sur 8 équipes en saison régulière puis 6ème sur 8 en barrages), le CS Sfaxien aspire à performer de nouveau. Le vainqueur de la Coupe de Tunisie 2021 et 2022 a déjà remporté la Coupe Arabe des Clubs champions. C'était en 2000, sur le score de 2 buts à 1 après prolongation devant Al Jaish Damas (Syrie), puis 2004. Depuis ? Une seule finale, perdue en 2005 contre Al Ittihad (2-1, 2-0), avec qui ils pourraient recroiser le fer lors de la phase finale.

US Monastir (Tunisie)

L'US Monastir a vécu une campagne à deux visages en première division tunisienne. Etincelant lors de la saison régulière (leader du groupe B), le club Bleu et Blanc s'est “effondré” en deuxième partie d'exercice, ne finissant qu'en milieu de tableau, à la 4ème place (sur 8 équipes) des barrages. A noter que la formation tunisienne n'a jamais remporté la Coupe Arabe des Clubs champions. Il y a une première à tout alors pourquoi pas cette année, même si la concurrence est rude ?

Al Ahli Tripoli (Libye)

Seul représentant du Libye, le club d'Ah Ahli vient de s'adjuger le titre de champion national, sept ans après sa dernière victoire. Jamais vainqueurs de la Coupe Arabe des Clubs champions, les Verts tenteront de faire bonne figure en allant le plus loin possible. Malgré sa position d'outsider au vu des autres cylindrées présentes lors de ce tournoi, la formation libyenne est en effet bien déterminée à créer la surprise.

Al Hilal (Arabie saoudite)

Double vainqueur du tournoi (1994 et 1995), le club d'Al Hilal, plus que jamais sous le feu des projecteurs avec ses nouvelles recrues Kalidou Koulibaly, Sergej Milinković-Savić et Ruben Neves. Grâce à ces trois renforts, le club classé troisième du dernier championnat d'Arabie Saoudite, où évolue le Malien Moussa Marega, tentera d'aller au bout et de soulever de nouveau le trophée 28 ans après sa dernière victoire dans l'épreuve.

Al Nassr (Arabie saoudite)

Le club d'Al Nassr, 2ème du dernier championnat d'Arabie Saoudite, fera tout pour remporter pour la première fois de son histoire la Coupe Arabe des Clubs champions. Ils pourront compter sur leur star Cristiano Ronaldo (14 buts en 19 matchs depuis son arrivée) qui donnera comme à son habitude le maximum pour ouvrir son compteur trophée avec la formation Jaune et Bleu. On espère également voir à l'oeuvre l'Ivoirien Seko Fofona (ex RC Lens) et le Brésilien Alex Telles, qui évoluait la saison dernière à Séville en prêt de Manchester United.

Al Ittihad (Arabie saoudite)

Récent champion d'Arabie saoudite, la formation d'Al Ittihad fait partie – à l'instar d'Al Nassr – des grands favoris du tournoi, qu'elle a déjà remportée en 2005. N'ayant pas chômé lors du dernier mercato (Karim Benzema, N'Golo Kanté et Jota), elle semble armée pour aller au bout de la compétition, dont elle avait atteint la finale en 2020 (perdue face au Raja : 4-4, 4-3 tab).

Al Sadd (Qatar)

3ème du dernier championnat du Qatar, Al Sadd a déjà remporté la compétition. C'était en 2001, devant la formation algérienne du MC Oran (3-1). Vingt-deux ans après, le club club qatarien basé à Doha tentera de créer de nouveau l'exploit. Romain Saïss, le capitaine des Lions de l'Atlas, vient récemment de s'engager au club. Assurément un renfort de poids pour la défense, alors que le club compte sur l'Algérien Baghdad Bounedjah pour doper son attaque.

Les stars de la Coupe Arabe

Parmi les équipes participantes, les trois gros clubs saoudiens, Al-Hilal, Al-Ittihad et Al-Nassr ainsi qu'Al Saad (Qatar), seront au centre de l'attention avec leurs stars incontournables. Du côté d'Al-Hilal, il y aura le Lion Kalidou Koulibaly, le Portugais Ruben Neves et le Serbe Sergej Milinković-Savić. Quant à la formation d'Al-Ittihad, elle nous permettra de voir à l'oeuvre un certain Karim Benzema, mais aussi le champion du monde N'Golo Kanté ou encore Jota (ex Celtic Glasgow). Dans les rangs d'Al-Nassr, tous les yeux seront rivés sur la star Cristiano Ronaldo et à un degré nettement moindre sur Seko Fofana et Alex Telles. Et enfin, du côté d'Al Saad, on pourra voir Romain Saïss, le capitaine des Lions de l'Atlas, et Baghdad Bounedjah.

Karim Benzema, Al-Ittihad
© Iconsport

Les stades

Voici la liste des trois stades hôtes du tournoi final en Arabie Saoudite :

  • Stade Prince Sultan bin Abdul Aziz à Abha (20 000 places);
  • Stade King Saud Sport City à Al Bahah (10 000 places);
  • Stade King Fahd à Ta'if (20 000 places);

Le calendrier de la Coupe Arabe

Horaires France, soit GMT+2.

Jeudi 27 juillet

15h, Al-Sadd-Wydad (Groupe B)

17h, CS Sfaxien-Al Shorta (Groupe A)

19h, Al Ahly Tripoli-Al-Hilal (Groupe B)

21h, Esperance Tunis-Al-Ittihad FC (Groupe A)

Vendredi 28 juillet

15h, Belouizdad-Raja Casablanca (Groupe D)

17h, Zamalek-Monastir (Groupe C)

19h, Koweït SC-Al-Wahda (Groupe D)

21h, Al-Nassr-Al Shabab (Groupe C)

Dimanche 30 juillet

15h, Wydad-Al Ahly Tripoli (Groupe B)

17h, Al Shorta-Esperance Tunis (Groupe A)

19h, Al-Hilal-Al-Sadd (Groupe B)

21h, Al-Ittihad FC-CS Sfaxien (Groupe A)

Lundi 31 juillet

15h, Al-Wahda-Belouizdad (Groupe C)

17h, Al Shabab-Zamalek (Groupe C)

19h, Raja Casablanca-Koweït SC (Groupe D)

21h, Monastir-Al-Nassr (Groupe C)

Mercredi 2 août

15h, Al-Hilal-Wydad (Groupe B)

15h, Al-Sadd-Al Ahly Tripoli (Groupe B)

17h, Al Shorta-Al-Ittihad FC (Groupe B)

17h, Esperance Tunis-CS Sfaxien (Groupe A)

Jeudi 3 août

15h, Al-Wahda-Raja Casablanca (Groupe D)

15h, Belouizdad-Koweït SC (Groupe B)

17h, Al Shabab-Monastir (Groupe C)

17h, Zamalek-Al-Nassr (Groupe C)

Les résultats

Cette section sera actualisée dès lors que la compétition aura démarré.

Les primes

Cette compétition se révèle extrêmement lucrative sur le plan financier, avec des récompenses alléchantes pour les équipes performantes. En effet, le vainqueur de ce tournoi recevra une prime conséquente de 6 millions de dollars, tandis que le finaliste empochera 2,5 millions d'euros. Les demi-finalistes auront droit à une somme de 200 000 euros chacun, les quarts de finalistes recevront 150 000 euros, et même les équipes éliminées en phase de groupes obtiendront 100 000 euros. Les équipes déjà éliminées en qualification ne seront pas non plus en reste, puisqu'elles recevront tout de même 20 000 euros.

Pour mettre en perspective ces montants, comparons-les à ceux de la Ligue des champions africaine, où le vainqueur doit se contenter de 2,5 millions de dollars, après avoir parcouru un chemin beaucoup plus long et sinueux. Cette différence de primes souligne pour les équipes africaines l'importance financière et l'attrait de ce tournoi, qui offre des incitations financières substantielles aux équipes participantes, en récompense de leur succès et de leurs performances tout au long de la compétition.

Coupe Arabe des clubs champions 2023 : équipes, résultats, calendrier…
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.