Supporters du Maroc

Le 14 décembre dernier, le Maroc disputait le match le plus important de son histoire en affrontant l'équipe de France en demi-finales de la Coupe du monde 2022 (0-2). Pour l'occasion, la Fédération marocaine de football (FRMF) avait prévu de distribuer environ 13 000 billets gratuitement aux supporters afin de garantir un maximum de soutien aux Lions de l'Atlas.

Mais cette stratégie n'a pas fonctionné comme prévu et de nombreux supporters, venus spécialement du pays, se sont retrouvés bloqués à leur arrivée à l'aéroport de Doha, faute d'avoir reçu le précieux sésame, ce qui a poussé les autorités locales à annuler des vols spécialement affrétés en provenance du Maroc. Face à ce couac, certains soupçonnent des hauts dirigeants d'avoir « détourné » des billets pour leurs proches au détriment des fans « lambda » ayant effectué le déplacement.

Mardi, la FRMF a ainsi annoncé la constitution d'une commission d'enquête chargée de faire la lumière sur cette affaire. Présent ce jeudi en conférence de presse en qualité de ministre délégué chargé du Budget au sortir du Conseil du gouvernement, le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa, a promis des sanctions exemplaires en cas de fraude avérée.
«L’opinion publique sera informée de manière claire et transparente de toutes ces décisions», a assuré le dirigeant en promettant une «sanction appropriée et nécessaire» à l'encontre des fautifs.