Coupe du monde U17 : le Mali récupère une 2e arme offensive contre la France !

Le Mali enregistre un retour de poids pour sa demi-finale de la Coupe du monde U17 face à la France.

Avec son capitaine Ibrahim Diarra, le Mali compte déjà une arme offensive de taille contre les Bleuets, tombeurs pour rappel du champion d’Afrique U17 en titre, le Sénégal, en huitièmes de finale (0-0, 5-3 ap. t.a.b.). En effet, l’attaquant aligné sur le côté droit du milieu par le sélectionneur Soumaila Coulibaly est le joueur le plus décisif des Aiglonnets avec, depuis le début du tournoi, trois buts et trois passes décisives, mais pas que ! Le numéro 8 malien est un véritable meneur d’hommes. Sa punchline à l’endroit de la France et sa harangue dans les vestiaires au sortir de la victoire revancharde contre le Maroc (1-0) en quarts de finale en attestent.

Diarra-Doumbia, un duo qui a déjà fait des étincelles

Mais ce mardi au Stadion Manahan de Java en Indonésie, les quatrièmes à la CAN U17 2023 ne disposeront pas d’une, mais de deux menaces contre la bande à Jean-Luc Vannuchi. Car l’avant-centre Mamadou Doumbia effectue son grand retour dans le groupe après avoir purgé trois matches de suspension, suite à son carton rouge contre l’Espagne (défaite 1-0) lors de la deuxième journée de la phase de groupes, le 13 novembre. Avant son expulsion, le géant d’1,92m avait eu le temps d’inscrire un triplé en ouverture devant l’Ouzbékistan (3-0). Son instinct de buteur face à la meilleure défense du tournoi avec aucun but encaissé, ne sera sans doute pas de trop.

La connexion Diarra-Doumbia pourrait faire craquer la forteresse imprenable des Tricolores. La complicité entre les deux joueurs a déjà porté ses fruits face aux Ouzbeks : le capitaine courage avait notamment distillé une offrande pour le gaucher, lequel a ouvert son compteur dans la foulée.

Coupe du monde U17 : le Mali récupère une 2e arme offensive contre la France !
Prudence Ahanogbe