L’histoire se répète pour le Zamalek. Mercredi, le champion d’Egypte en titre a annoncé son retrait du championnat local en accusant les arbitres de vouloir « offrir le titre« , à leur grand rival, Al Ahly, leader avec 8 points d’avance. Une impression de déjà-vu puisque les Chevaliers Blancs avaient déjà effectué une annonce similaire en décembre dernier pour les mêmes raisons… avant de faire volte-face. Reste à savoir ce qu’il en sera cette fois-ci.