Après la mort d’au moins 19 supporters survenu au cours d’affrontements entre des fans du Zamalek et les forces de l’ordre égyptiennes dimanche, les Ultras White Knights, groupe de supporters du club cairote, dénoncent un « massacre prémédité » et une « sale conspiration » sur leur page Facebook où ils ont également publié une liste avec le nom des victimes et le corps des supporters décédés.

« Saviez-vous que les minuscules cages de métal, où la plupart des gens sont morts, ont été installées seulement un jour avant le match et qu’elles n’ont jamais été utilisées pour un match de foot en Egypte ou n’importe où dans le monde ?« , s’étonnent les ultras. Installé par les forces de l’ordre, ce dispositif servait à filtrer les entrées. L’étroitesse de la voie serait directement à l’origine de plusieurs morts lorsque l’utilisation de gaz lacrymogène par les forces de l’ordre a entraîné une bousculade dans ce corridor, indique Al Ahram. Le ministère de l’Intérieur a rejeté toute responsabilité dans le drame.

Publication by Ultras White Knights UWK.