Mohamed Salah est rassuré. Inquiet de devoir être contraint à rentrer en Egypte afin de passer son service militaire, l’attaquant de Chelsea a été dispensé de ses obligations par le gouvernement égyptien. A la suite de brèves négociations, les pouvoirs publics l’ont exempté de ce service qui dure d’une à trois années en Egypte, et aurait porté un sérieux coup d’arrêt à sa carrière.