Sewnet Bishaw, le sélectionneur de l’Ethiopie a été démis de ses fonctions par sa fédération. Les conséquences d’un CHAN 2014 raté pour le technicien.


Petit séisme ce mercredi dans le monde du football éthiopien avec l’annonce du limogeage de Sewnet Bishaw par le Fédération éthiopienne. Attendu le 1er février dernier pour remettre son rapport sur la participation de l’équipe au CHAN 2014, qui s’est déroulé en Afrique du Sud, le sélectionneur des Antilopes Walya payent le prix fort pour la débâcle lors de la compétition.

Annoncés parmi les outsiders du tournoi, les Ethiopiens ont déçu dans le jeu pour finir sur une élimination prématurée dès la phase de groupes. Un échec qu’ont eu du mal à digérer les dirigeants du technicien de 62 ans. Raison qui les a poussé à mettre un terme au contrat de Bishaw, pour la 2e fois après son premier passage à la tête de l’équipe en 2005-2006.

Cette éviction de Bishaw marque la fin de la période de grâce du sélectionneur, qui avait pourtant ramené l’Ethiopie en phase finale d’une Coupe d’Afrique des nations en 2013, 31 ans après sa dernière participation. Il avait également atteint les barrages de la Coupe du monde 2014, avant d’être éliminé par le Nigeria. Le début de la baisse des performances de son équipe.