Outrée par  » l’indiscipline  » des Harambee Stars, sortis des préliminaires du Mondial par le Malawi, la fédération kenyanne veut frapper un grand coup.  » Harcèlement ! « , répondent les joueurs.


Le secrétaire-adjoint de la Fédération kenyanne de football (KFF), Dan Murunga, vient de déclarer au Daily Nation son intention de démanteler la sélection kenyanne, les Harambee Stars, à la suite de leur match amical contre l’Ouganda (2-2 à Kampala). La défaite contre le Malawi aux éliminatoires du tournoi qualificatif africain au Mondial 2002 ne serait, à en croire le dirigeant, pas la cause de cette décision radicale : «  Nous aurions démantelé l’équipe de toutes façons, même si nous avions battus le Malawi, parce qu’il y avait un total manque de discipline parmi certains joueurs « , a-t-il déclaré.

Plusieurs incidents ont marqué les derniers déplacements des Harambee Stars. Les joueurs auraient refusé d’utiliser les véhicules mis à leur disposition par la KFF. Lors du match contre le Malawi à Blantyre, Dan Murunga affirme par ailleurs avoir croisé neuf joueurs de son équipe en pleine nuit dans le ville, alors que leur entraîneur ne leur avait pas permis de sortir. Le secrétaire-adjoint de la fédération a confié son amertume, disant que la KFF avait consenti des efforts financiers très importants pour la sélection nationale et qu’elle s’estimait mal récompensée. Chacun des joueurs aurait touché 50 000 shillings kenyans (735 euros) à l’occasion de chacun des matches éliminatoires contre le Malawi.

Epuisement

Du côté des joueurs, on allègue une stratégie de harcèlement et d’intimidation. Ils évoquent aussi la mauvaise préparation du match amical contre l’Ouganda. L’un d’eux a expliqué au Daily Nation, sous couvert de l’anonymat, que  » Nous avons voyagé par la route et sommes arrivés à deux heures du matin à Kampala. Malgré cela et notre épuisement, nous avons remonté un handicap de deux buts à la mi-temps pour arriver au match nul. « 

Certains joueurs de l’équipe actuelle pourraient être repris dans la nouvelle sélection, qui fera ses débuts en juin face au Swaziland, à l’occasion des qualifications de la CAN 2002.