Nommé sélectionneur du Ghana le mois dernier, Charles Akkonor a récemment entamé une tournée en Europe afin de partir à la rencontre de ses nouveaux joueurs. Et, forcément, le technicien a commencé par rendre visite au capitaine des Black Stars, André Ayew (Swansea), en compagnie de son frère Jordan Ayew (Crystal Palace). Un déplacement apprécié par André.

«C’est un honneur que l’entraîneur nous rende visite. Il a déjà été capitaine et sait ce que c’est de vouloir bien faire, non seulement pour nous, mais aussi pour tous les Ghanéens. Nous avons eu une belle réunion. Nous avons une double confrontation qui arrive et ce serait une bonne chose de gagner et d’assurer la qualification dans notre quête pour ramener la Coupe d’Afrique», a plaidé l’ancien Marseillais sur le site de la Fédération ghanéenne en faisant référence à la double confrontation face au Soudan en mars dans les éliminatoires de la CAN 2021.

Un temps en froid avec le précédent sélectionneur,  James Kwasi Appiah, qui l’avait zappé lui et son frère pendant un an en 2017/18, André Ayew a visiblement été rassuré par les mots d’Akkonor qui lui a présenté son projet. Le technicien va poursuivre sa tournée en Angleterre, en Espagne et en Allemagne.