Pas de miracle pour Kano Pillars. Balayés 4-0 à l’aller, les Nigérians ont simplement offert un beau baroud d’honneur à leurs supporters en l’emportant 2-1 contre le Moghreb de Tétouan en seizième de finale retour de la Ligue des champions, samedi. C’est pourtant Mohcine Iajour, déjà auteur d’un triplé à l’aller, qui a ouvert le score (33e), devenant par là même le meilleur buteur marocain de l’histoire des compétitions interclubs de la CAF. Les Nigérians ont égalisé par Edjomariegwe (61e) en seconde période avant de prendre les devants à la 90e. Bien trop tard pour inquiéter le MAT. Al Merreikh a en revanche tremblé contre Kabuscorp (1-2). Menés 1-0 après un but du Congolais Trésor Mputu à la 38e, les Soudanais ont égalisé à la 75e avant de s’incliner sur un but inscrit à la 85e. Ils se qualifient tout de même grâce à leur victoire 2-0 à l’aller. L’ambitieux Kabuscorp s’arrête donc au même stade de la compétition que la saison passée.