Remanié, Liverpool s’est imposé dans la douleur face aux Mexicains de Monterrey (2-1) ce mercredi en demi-finale du Mondial des clubs. Passeur décisif sur l’ouverture du score du Guinéen Naby Keita puis avant-dernier passeur sur le but de la victoire signé Roberto Firmino à la 91e minute, l’Egyptien Mohamed Salah s’est plaint après la rencontre du jeu trop dur de l’adversaire et du laxisme de l’arbitre.

«C’était un match difficile, il y avait un peu trop d’engagement. Nous nous sommes plaints à plusieurs reprises d’avoir reçu des coups, ils étaient très agressifs en face et je trouve que l’arbitre ne nous a pas trop protégés», a déploré le Pharaon, élu homme du match, en conférence de presse. «Au bout du compte, nous avons montré notre qualité et nous avons gagné à la dernière minute.»

Les Reds affronteront Flamengo samedi en finale. Entré à la 68e minute ce mercredi, Sadio Mané devrait cette fois débuter la rencontre.

Le duo Salah-Keita en action