Absent de la sélection du Mali depuis la CAN 2015, Seydou Keita s’est dit ouvert à un retour avec les Aigles, notamment dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2018 qui leur a réservé un groupe de qualification ardu avec la Côte d’Ivoire, le Maroc et le Gabon.


En retrait de la sélection du Mali depuis l’élimination au premier tour de la CAN 2015, Seydou Keita semblait avoir pris une retraite internationale qui ne disait pas son nom. En effet, même s’il avait annoncé rester à disposition des Aigles pour les échéances importantes, le milieu de terrain de 36 ans n’est plus réapparu en sélection depuis. Sauf que les éliminatoires du Mondial 2018 et le groupe corsé qui attend les hommes d’Alain Giresse pourraient tout changer.

« Je reviendrai ? Pourquoi pas… ! Le Mali, il est là dans mon cœur et c’est une fierté d’avoir si longtemps porté le maillot du Mali depuis mes débuts avec les U17« , a lancé le joueur de l’AS Roma sur le site de la CAF. « Notre groupe est difficile, très difficile. (…) Il faudra se méfier comme le lait sur le feu de ces trois sélections (Côte d’Ivoire, Maroc, Gabon, ndlr)« . L’expérience et le leadership de l’ancien Barcelonais (103 sélections et 24 buts) ne seraient en tout cas pas de trop pour renforcer un milieu accrocheur mais un peu tendre avec Yacouba Sylla, Mamoutou N’Diaye et Birama Touré.

« Je sais que les gens attendent beaucoup de leur équipe nationale. Je dirai que les Aigles ne manquent pas de ressources et qu’elle a encore une marge de progression peut-être insoupçonnée. Tous ces jeunes joueurs ont quelque chose, ils ont une certaine expérience du niveau international. Maintenant nous avons un groupe qui m’inspire confiance, une équipe qui peut encore s’améliorer. Je suis convaincu que notre niveau de jeu doit être amélioré. Mais avec le groupe que nous avons, nous pouvons aller de l’avant« , a ajouté Keita. Une façon de sous-entendre qu’il n’est plus indispensable ? Seul l’avenir dira si le Romain suivra tout ça de près ou de loin.