Manchester City : Mahrez et l’Arabie Saoudite, la révélation de Romano

Un club d’Arabie Saoudite aurait jeté son dévolu sur Riyad Mahrez, dans le flou sur son avenir à Manchester City et qui se rapproche d'un possible départ vers le Golfe.

Après avoir enrôlé Edouard Mendy en provenance de Chelsea, puis Roberto Firmino, qui était libre après la fin de son contrat avec Liverpool, Al-Ahli s’attaque désormais à Riyad Mahrez, autre possible transfuge de Premier League. C’est Fabrizio Romano qui l'annonce ce samedi. Selon les informations du journaliste italien, le club de Djeddah ferait le forcing pour conclure un accord avec l’international algérien (32 ans, 83 capes, 30 buts). Les dirigeants saoudiens seraient en effet entrés en contact avec l’ailier citizen en juin dernier. Les pourparlers seraient en bonne voie. D’après la même source, Mahrez serait même prêt à accepter l’offre de contrat d’Al-Ahli.

Des discussions imminentes entre City et Al-Ahli

Il ne resterait plus qu’à convaincre les Skyblues. Ces derniers attendraient une proposition officielle et des documents de la part du club royal, seule étape avant la programmation de la visite médicale du natif de Sarcelles. Les discussions auront lieu la semaine prochaine, assure Romano.

Très peu utilisé par Guardiola lors des grands rendez-vous en fin de saison dernière, Riyad Mahrez (15 buts, 13 passes décisives en 47 apparitions) a assisté depuis le banc de touche à la victoire finale de Manchester City en FA Cup et en Ligue des Champions. Malgré plusieurs démentis de la part du principal concerné, des rumeurs de mal-être et de départ vont bon train.

Arraché à l’été 2018 à Leicester, le gaucher a tout gagné avec City, notamment quatre titres de PL, une C1, deux FA Cups, trois Carabao Cups et deux Community Shields. À Al-Ahli, Mahrez retrouverait un autre international algérien, Ryad Boudebouz (33 ans, 25 capes, 2 buts), au club depuis 2022.

Manchester City : Mahrez et l’Arabie Saoudite, la révélation de Romano
Prudence Ahanogbe