Même après son départ officiel du poste de sélectionneur du Maroc la semaine passée, Vahid Halilhodzic continue de faire l’objet de spéculations dans la presse locale. C’est désormais le montant de l’indemnité de départ du technicien qui fait couler beaucoup d’encre. Alors que le montant colossal de 3 millions d’euros a beaucoup circulé, la Fédération marocaine de football (FRMF) a publié un démenti vendredi soir.

«La FRMF dément catégoriquement les informations relayées par certains médias au sujet du montant financier perçu par l’ex-entraineur des Lions de l’Atlas M. Vahid Halilhodzic après qu’il ait quitté son poste. La FRMF précise que la somme d’argent avancée par la presse est purement imaginaire et rappelle que la séparation entre les deux parties s’est faite à l’amiable», indique un communiqué de l’instance. «La FRMF indique que selon le code du travail du Maroc, M.Halilhodzic a perçu l’équivalent de ces trois mois de salaire  comme stipulé dans son contrat signé avec la FRMF. Le salaire mensuel de l’ancien entraîneur ne dépasse pas les 800 000 dirhams (environ 76 705 euros) comme annoncé précédemment lors de sa présentation à la presse.»

Autrement dit, en multipliant cette somme par trois, «Coach Vahid» a «seulement» perçu environ 230 116 euros pour son limogeage d’après la FRMF.