Maroc-Brésil : les billets s’arrachent déjà !

Le samedi 25 mars, le Maroc accueille le Brésil au Grand Stade de Tanger à l'occasion d'un match amical de prestige qui se déroulera en soirée (22h heure locale) puisqu'il prendra place pendant le ramadan.

Ce jeudi, la Fédération marocaine de football (FRMF) procédait au lancement de la mise en vente des places pour cette affiche via une plate-forme électronique. Trois catégories de billets étaient proposées à 100 dirhams (environ 9 euros), 300 dirhams (environ 27 euros) et 500 dirhams (environ 45 euros). Et comme prévu, les précieux sésames se sont arrachés comme des petits pains malgré les limitations (4 places maximum par acheteur). Ainsi, la vente a débuté à 10h heure locale et deux heures plus tard, aux alentours de 12h, plus aucun billet n’était disponible !

Plusieurs phases de vente

Que les retardataires se rassurent, il ne s’agissait que d’une première phase de vente et une deuxième phase a été lancée en début d'après-midi, moyennant une longue file d'attente virtuelle. Sans surprise au vu l'engouement, cette affiche devrait se jouer à guichets fermés devant 65 000 spectateurs environ. Il faut dire qu’au sortir d’une Coupe du monde 2022 marquée par un parcours historique jusqu’en demi-finales, le public marocain attend énormément de cette rencontre en dépit de l’absence déjà annoncée de Neymar, forfait jusqu’en fin de saison suite à sa blessure à la cheville.

Pour rappel, il s'agira du premier match contre la Seleçao organisé sur le sol marocain après un amical au Brésil en octobre 1997 (défaite 2-0) et le match de la phase de groupes de la Coupe du monde 1998 à Nantes (défaite 3-0).

Maroc-Brésil : les billets s’arrachent déjà !
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.