Maroc : l’élimination fêtée en Algérie

L’élimination prématurée du Maroc à la CAN 2023 a fait des heureux parmi les supporters algériens.

Première équipe africaine à atteindre les demi-finales d’une Coupe du monde en 2022, et favori numéro 2 du tour à élimination directe de la CAN 2023, selon le supercalculateur Opta, le Maroc est tombé de haut mardi soir au Stade Laurent Pokou de San-Pédro. En effet, les joueurs de Walid Regragui ont été battus 0-2 par une équipe méritante de l’Afrique du Sud. Une défaite au goût amer, sachant qu’avant le but du K.O. consécutif à l’exclusion symptomatique de Sofyan Amrabat dans les arrêts de jeu, Achraf Hakimi a gaspillé une opportunité en or d’égaliser en expédiant un penalty sur la barre (85e).

Le Maroc moqué par l’Algérie

Alors que chez les supporters marocains c’est clairement la soupe à la grimace, du côté de l’Algérie, où l’on se remet de la gueule de bois après une seconde élimination consécutive en phase de poules, on se réjouit ostensiblement de la fin prématurée du parcours du voisin et rival. Comme le montrent des vidéos circulant sur la X (anciennement Twitter), des dizaines de supporters des Fennecs ont envahi les artères de plusieurs villes algériennes dans un tintamarre de klaxons. Certaines images mettent en scène des fans brûlant un maillot des Lions de l’Atlas, tandis que sur d’autres séquences, on peut voir un primate vêtu d’un t-shirt marocain tourné en ridicule par une foule hystérique.

Bien évidemment, ces moqueries sont restées en travers de la gorge des Marocains qui ont répondu par des piques. « Éliminés du premier tour de la CAN pour la seconde fois consécutive, les Algériens n’espèrent plus célébrer les victoires de leurs Fennecs et se contentent d’exulter après chaque défaite du Maroc », a par exemple taclé le média marocain Le360. Une chose est sûre, la rivalité entre les deux équipes n’est pas près de s’apaiser de sitôt…

Maroc : l’élimination fêtée en Algérie
Prudence Ahanogbe