Maroc : la surprenante anecdote de Bounou sur les tirs au but contre l’Espagne

Lors de la Coupe du monde 2022, le Maroc a réalisé une performance XXL en atteignant les demi-finales. Une première pour une équipe africaine ! Au cours de leur épopée, les Lions de l'Atlas ont notamment vaincu l'Espagne en 8es de finale (0-0, 3 tab à 0). Yassine Bounou, le gardien marocain qui a stoppé toutes les tentatives de la Roja lors de la fatidique séance de tirs aux buts, a livré une drôle d'anecdote.

A l'occasion d'un documentaire diffusé à la télévision marocaine qui retraçait le parcours des Lions de l'Atlas au Qatar, l’actuel dernier rempart de Séville a livré une anecdote particulièrement amusante. « Avant la séance de tirs au but, j’ai échangé avec Unai Simon, le gardien de l’Espagne. Il avait un papier avec les informations sur nos tireurs dans la main. Il me dit, ‘je vais mettre le papier dans les cages, ne le touche pas s’il te plaît'. Je lui dis ‘je ne vais pas le toucher, mais cache le bien (rires)'. Quand Abdelhamid Sabiri s’approche pour tirer le premier penalty, je lui dis de changer de côté, car le gardien a l’information sur son papier. Sabiri m’écoute et tire à l’opposé » Simon a payé cher cette confidence imprudente et le conseil de Bounou s'est révélé judicieux puisque Sabiri a bien transformé son penalty en prenant à contre-pied le gardien espagnol. Et la suite, tout le monde la connaît…

https://twitter.com/FootballMaroc/status/1667646971862044672

Direction le PSG ?

Huit mois après cette épopée, l'avenir de Bounou se retrouve au centre des interrogations. Comme le rapportait récemment le média Foot Mercato, le club francilien ne serait pas contre le fait d'enrôler le gardien marocain, récent vainqueur de la Ligue Europa avec Séville. Il pourrait ainsi venir concurrencer Gianluigi Donnarumma dans les cages. Le Paris-Saint-Germain est par ailleurs ouvert à un départ de Keylor Navas, tandis que Sergio Rico est encore inapte suite à son grave accident de cheval en mai dernier. L'arrivée du Lion n'aurait donc rien d'illogique, d'autant plus qu'il serait particulièrement apprécié par Luis Enrique, en particulier pour son habileté jeu au pied. Le colosse d'1 mètre 95 était également dans le viseur de Manchester United le mois dernier. Les Reds souhaitaient le voir venir afin de pallier le départ programmé de David De Gea. Mais cette piste s'est éteinte puisque c'est le Camerounais André Onana qui a été choisi pour être le numéro un.

Les Rojiblancos attendraient 15 millions d'euros plus 3 en bonus pour leur gardien marocain, sous contrat jusqu’en juin 2025. Il y a un peu plus d'une semaine, le PSG aurait formulé une offre à hauteur de 12 millions d'euros (hors bonus). Aucun accord n'a été trouvé pour le moment entre les deux parties mais les négociations pourraient s'intensifier dans les jours ou les semaines à venir. Quoi qu'il en soit, le mercato est encore long puisqu'il ne se terminera que le 1er septembre prochain à minuit. D'ici-là, le natif de Montréal pourrait devenir Bleu et Rouge…

Maroc : la surprenante anecdote de Bounou sur les tirs au but contre l’Espagne
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.